Revue de presse

Expo 2019 à la Louvière

Les plus belles photos récompensées

Publié le 06/02/2019

Les plus belles photos récompensées

Plusieurs oeuvres ont été récompensées.

Les dix huitièmes rencontres photographiques Val de Cher ont refermé leurs portes dimanche soir. Liliane Ciofolo, responsable du club photo de l’Amicale laïque a vivement remercié les neufs clubs qui ont présenté cent quarante photos, ainsi que les invités d’honneur Patricia et Alain Coté. Elle s’est aussi réjouie du nombre de visiteurs, trois cent cinquante sept, sur les deux week-ends.

Le palmarès

Le public a voté en nombre pour élire ses photos préférées. Les résultats sont, pour les invités d’honneur, La Chouette, qui a remporté tous les suffrages avec quatre-vingts points. Pour les clubs, c’est la photo Tourmente de Michel Grazui, du club Dunlop SNCF, qui l’emporte avec cinquanet-six points, suivi de la photo So what de Jeanne Lheureux, du club Objectif image Allier, de Moulins, avec cinquante-cinq points. On trouve ex-aequo à la troisième place avec cinquante-trois points, Françoise Tilly, du club Numérid Montvicq, et Adrian Panaitescu, du club CPC de Montluçon, et, en cinquième position, Bertrand Trepeux du Photo club Bruèrois.

La 50e exposition du ciné photo club de Montluçon

Publié le 12/03/2015

La 50e exposition du ciné photo club de Montluçon

Tosca est connue pour cette photo qui représente ce qu’elle aime.

Le ciné photo club de Montluçon présente le 50 e salon photographique au centre Athanor, avec comme invité d’honneur le photo club de Hagen, une ville jumelée.

A l’âge de dix ans, Tosca achète son premier appareil photo sur une brocante. Aujourd’hui cette néerlandaise de 57 ans, agricultrice à Saint-Désiré depuis 1998 expose ses photographies au 50 e salon photographique du ciné photo club montluçonnais.

« Un jour, mon mari s’est rendu à une exposition du club de photo de Montluçon et en rentrant, il m’a dit que c’était fait pour moi, qu’il fallait que j’en fasse partie », raconte-t-elle. Une quinzaine d’années plus tard, Tosca répond toujours présente.

« Ce club est important pour moi parce que c’est aussi mon seul lien avec des Français ! A la ferme je ne vois personne, et encore moins de Français. »

Créé en 1961, le ciné photo club de Montluçon accueille treize photographes amateurs qui se retrouvent deux fois par mois pour échanger et se lancer sur des thèmes choisis.Plus de 180 photos

La 50 e exposition concorde cette année avec le 50 e anniversaire du jumelage entre Montluçon et Hagen. Le club photographique de la ville allemande est ainsi l’invité d’honneur de l’exposition qui en propose quelques photographies.

Parmi les quelque 180 photos de l’exposition, sont affichées une dizaine de clichés de Tosca, des portraits et des images de la nature, les deux thèmes qu’elle affectionne le plus.

« Une année, explique-t-elle, j’ai photographié tous les jour mon chêne, pour faire une série de l’arbre à différents moments de l’année. » Les animaux de sa ferme lui servent aussi de modèles, ses vaches, ses moutons ou encore ses cochons.

Solène Cressant